La Fondation Stéphan Crétier est un organisme de bienfaisance canadien créé en 2006 par Stéphan Crétier et Stéphany Maillery. Citoyens du monde résidant à Dubaï depuis 2010, M. Crétier et Mme Maillery n’ont pas oublié leurs racines canadiennes.

La mission de la Fondation est de redonner à la collectivité en appuyant divers organismes canadiens à but non lucratif. De plus, les efforts initiaux de la Fondation visent à développer et à exploiter le Programme Bolo, un projet novateur orienté vers les résultats et axé sur la sensibilisation à la sécurité publique ainsi que sur l’aide des citoyens pour localiser les individus recherchés pour des crimes majeurs au Canada. Stéphan Crétier est le fondateur, Président du conseil, Président et chef de la direction de GardaWorld, l’une des plus importantes entreprises de sécurité privée du monde avec plus de 65 000 professionnels à son service dans 35 pays.

Programme Bolo

Image

Redonner

On ne peut bâtir l’une des plus grandes sociétés de sécurité privée du monde sans être un passionné de sécurité. Au-delà de ses activités philanthropiques, M. Crétier est un entrepreneur qui aspire depuis plusieurs années à redonner à la société à travers sa passion et son expertise.

Avec le Programme Bolo, la Fondation Stéphan Crétier lance un projet innovant et unique entièrement dédié à la sécurité publique.

Image

Garder nos communautés en sécurité, tous ensemble

Le Canada a l’avantage d’être l’un des pays les plus sûrs au monde, en partie parce que les Canadiens comprennent qu’ils ont la responsabilité collective de veiller les uns sur les autres. Mais le Canada n’est pas à l’abri des crimes graves et des problèmes de sécurité, et tous les Canadiens ont un rôle à jouer pour préserver la sécurité de nos communautés.

Peu de Canadiens savent que des dizaines de milliers de mandats d’arrestation sont présentement en vigueur au pays. Des centaines d’entre eux concernent des crimes majeurs, tels que meurtres, crimes de nature sexuelle, activités terroristes et crimes contre les enfants. Les individus accusés ou condamnés pour ces crimes graves représentent des menaces pour nos communautés, et ils doivent faire face à la justice.

Garder nos communautés en sécurité, tous ensemble

Le Canada a l’avantage d’être l’un des pays les plus sûrs au monde, en partie parce que les Canadiens comprennent qu’ils ont la responsabilité collective de veiller les uns sur les autres. Mais le Canada n’est pas à l’abri des crimes graves et des problèmes de sécurité, et tous les Canadiens ont un rôle à jouer pour préserver la sécurité de nos communautés.

Peu de Canadiens savent que des dizaines de milliers de mandats d’arrestation sont présentement en vigueur au pays. Des centaines d’entre eux concernent des crimes majeurs, tels que meurtres, crimes de nature sexuelle, activités terroristes et crimes contre les enfants. Les individus accusés ou condamnés pour ces crimes graves représentent des menaces pour nos communautés, et ils doivent faire face à la justice.

Image

Une initiative sans précédent

Le Programme Bolo est une initiative sans précédent misant sur la portée des réseaux sociaux et des technologies pour encourager la vigilance de la population face aux individus les plus recherchés au Canada.

En anglais, l’acronyme « BOLO » signifie Be On The Lookout, c’est-à-dire être aux aguets, être vigilant. Le terme BOLO est communément utilisé en anglais pour désigner un individu activement recherché. Le Programme joue un rôle « d’amplificateur » pour les demandes d’assistance du public des services policiers pour des dossiers prioritaires d’individus recherchés. Il s’assure que les citoyens sont au courant de ces avis et ont la possibilité de procéder à des signalements et de transmettre des informations à la police en vue de l’arrestation des suspects.

Apprenez-en plus et aidez-vous à garder le Canada en sécurité en visitant le site web du Programme Bolo.

Dons majeurs

Image

Fondation Vimy

La Fondation Vimy préserve et fait la promotion de l’héritage canadien de la Première Guerre mondiale, symbolisé par la victoire lors de la bataille de la crête de Vimy en avril 1917. La bataille de Vimy représente la toute première occasion que toutes les divisions du Corps d’armée canadien eurent de combattre ensemble, avec des soldats provenant des quatre coins du pays. Leur victoire a grandement contribué à la reconnaissance du Canada sur la scène internationale et est considérée par plusieurs comme un tournant dans le développement de l’identité nationale canadienne d’aujourd’hui.

Stéphan Crétier est à la tête d’une entreprise qui a l’honneur d’employer des milliers d’anciens combattants. GardaWorld s’engage depuis des années à accueillir des anciens combattants dans ses rangs, non seulement pour des rôles opérationnels, mais également dans différents paliers hiérarchiques de l’organisation. L’entreprise leur offre aussi une formation complémentaire et met à profit leur expertise en matière de protection et de service aux citoyens.

Afin de contribuer au vœu de M. Crétier de souligner le sacrifice de nos anciens combattants, la Fondation Stéphan Crétier a fièrement contribué au développement du Centre d’accueil et d’éducation du Mémorial national du Canada à Vimy, en France. Le Centre fut inauguré en 2017 afin de souligner le 100e anniversaire de la bataille.

Image

Musée des beaux-arts de Montréal

Le 10 mai 2018, le Musée des beaux-arts de Montréal annonçait un don majeur de la part de Stéphan Crétier et Stéphany Maillery. Cette contribution importante permet au Musée de mettre en œuvre la réalisation d’un grand projet qui célèbrera la diversité et encouragera le dialogue interculturel par l’art : l’Aile des Cultures du monde et du Vivre-ensemble Stéphan Crétier et Stéphany Maillery, qui sera inaugurée dans un an.

Cette nouvelle aile mettra en valeur la collection d’archéologie et de cultures du monde du Musée, l’une des plus importantes au Canada. Dans une perspective interculturelle renouvelée, elle intègrera de nombreuses œuvres d’artistes d’hier à aujourd’hui, provenant de tous les continents, dont de nouvelles acquisitions, reflétant la diversité et la richesse du patrimoine universel. Au cœur d’un musée humaniste, socialement engagé, et de l’une des villes les plus cosmopolites au monde, ces nouvelles galeries permettront d’aborder des disciplines et enjeux sociaux, au-delà du discours de l’histoire de l’art, et de favoriser le dialogue et la compréhension de l’autre.

« Ces valeurs de célébration de la diversité font partie de nos convictions profondes. Dans le cadre de notre travail, nous côtoyons quotidiennement des gens de toutes les origines et de toutes les cultures, partout sur la planète, que ce soit en Amérique, en Europe, en Afrique ou au Moyen-Orient. L’art représente très souvent la porte d’entrée, le moyen de communication par excellence pour connaitre l’autre, découvrir et apprécier toutes ses facettes et subtilités. En effet, l’art est un puissant sujet de discussion pour réunir les peuples et nous sommes convaincus que cette nouvelle aile du MBAM agira comme un catalyseur d’ouverture au dialogue », ont confié Stéphan Crétier et sa conjointe Stéphany Maillery.

En plus de leur don exemplaire destiné à l’Aile des Cultures du monde et du Vivre-ensemble du MBAM, le couple a également apporté son précieux soutien à la présentation des expositions D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui et Nous sommes ici, d’ici. L’art contemporain des Noirs canadiens (à l’affiche du 12 mai au 16 septembre 2018) ainsi qu’à l’exposition Connexions : notre diversité artistique dialogue avec nos collections qui sera présentée au Musée dès août 2018.

Musée des beaux-arts de Montréal

Le 10 mai 2018, le Musée des beaux-arts de Montréal annonçait un don majeur de la part de Stéphan Crétier et Stéphany Maillery. Cette contribution importante permet au Musée de mettre en œuvre la réalisation d’un grand projet qui célèbrera la diversité et encouragera le dialogue interculturel par l’art : l’Aile des Cultures du monde et du Vivre-ensemble Stéphan Crétier et Stéphany Maillery, qui sera inaugurée dans un an.

Cette nouvelle aile mettra en valeur la collection d’archéologie et de cultures du monde du Musée, l’une des plus importantes au Canada. Dans une perspective interculturelle renouvelée, elle intègrera de nombreuses œuvres d’artistes d’hier à aujourd’hui, provenant de tous les continents, dont de nouvelles acquisitions, reflétant la diversité et la richesse du patrimoine universel. Au cœur d’un musée humaniste, socialement engagé, et de l’une des villes les plus cosmopolites au monde, ces nouvelles galeries permettront d’aborder des disciplines et enjeux sociaux, au-delà du discours de l’histoire de l’art, et de favoriser le dialogue et la compréhension de l’autre.

« Ces valeurs de célébration de la diversité font partie de nos convictions profondes. Dans le cadre de notre travail, nous côtoyons quotidiennement des gens de toutes les origines et de toutes les cultures, partout sur la planète, que ce soit en Amérique, en Europe, en Afrique ou au Moyen-Orient. L’art représente très souvent la porte d’entrée, le moyen de communication par excellence pour connaitre l’autre, découvrir et apprécier toutes ses facettes et subtilités. En effet, l’art est un puissant sujet de discussion pour réunir les peuples et nous sommes convaincus que cette nouvelle aile du MBAM agira comme un catalyseur d’ouverture au dialogue », ont confié Stéphan Crétier et sa conjointe Stéphany Maillery.

En plus de leur don exemplaire destiné à l’Aile des Cultures du monde et du Vivre-ensemble du MBAM, le couple a également apporté son précieux soutien à la présentation des expositions D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui et Nous sommes ici, d’ici. L’art contemporain des Noirs canadiens (à l’affiche du 12 mai au 16 septembre 2018) ainsi qu’à l’exposition Connexions : notre diversité artistique dialogue avec nos collections qui sera présentée au Musée dès août 2018.

Image

Fondateurs

Stéphan Crétier

Nommé entrepreneur de la décennie par Profit Magazine en 2011 et l’un des onze PDG canadiens les plus remarquables, Stéphan Crétier est le fondateur, Président du conseil, Président et chef de la direction de la Corporation de sécurité GardaWorld, une entreprise de 3 milliards $ offrant des services de sécurité complets, employant 65 000 professionnels dédiés et opérant dans 35 pays.

Stéphan Crétier a fondé GardaWorld en 1995 avec un investissement initial de 25 000 $ et a transformé l’entreprise en l’un des cinq principaux fournisseurs de sécurité à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, GardaWorld est le leader canadien dans les services de sécurité et de contrôle préembarquement, le plus grand fournisseur de transport de valeurs en Amérique du Nord, et l’un des principaux fournisseurs internationaux de services de sécurité et gestion des risques en Afrique et au Moyen-Orient. Stéphan Crétier est toujours à la recherche d’occasions d’accroître la portée de son entreprise et de démontrer l’expertise du Canada à l’étranger.

Il a élargi son influence au sein de l’industrie en devenant le premier Canadien nommé au conseil d’administration de la Ligue internationale des sociétés de surveillance, basée en Suisse. Il joue également un rôle actif en tant que membre du conseil d’administration de plusieurs organisations, dont l’Institut économique de Montréal, un important groupe de réflexion sur le marché libre ; le Hirshhorn Museum & Sculpture Garden, associé au Musée Smithsonian de Washington et l’un des musées d’art moderne les plus visités en Amérique ; et TransCanada Corporation, l’une des principales sociétés d’infrastructure énergétique d’Amérique du Nord dont le siège social se trouve à Calgary, Canada.

Très actif dans la communauté, Stéphan Crétier a présidé de nombreux événements caritatifs couronnés de succès, et a reçu en décembre 2012 la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II.

Stéphany Maillery

Né à Le Mans en France, Stéphany Maillery est copropriétaire de Roy Estate, un vignoble de type boutique haut de gamme dans la vallée de Napa acclamé par la critique, dont Robert Parker du Wine Advocate.

Longtemps considérée comme l’un des tops modèles les plus influents au Canada, Mme Maillery a travaillé en Europe en compagnie de couturiers tels qu’Armani, Valentino, Jean-Paul Gaultier, Chanel, Versace et Dolce & Gabbana, en plus de paraître dans les pages des magazines les plus prestigieux tels que Vogue et Elle. Malgré son succès dans le domaine de la mode, Mme Maillery décide de joindre les rangs du renommé Actors Institute de Londres en 1997.

Toujours à la recherche de nouveaux défis personnels, Stéphany Maillery a participé à de nombreuses expéditions extrêmes : escalade du mont Washington à l’hiver 2005 ; rallye Rose des sables au Maroc, combiné à une collecte de fonds pour Famijeunes, une organisation communautaire des quartiers Saint-Henri/Petite-Bourgogne de Montréal ; Rallye Aïcha des Gazelles en 2010 ; escalade des célèbres sommets de Meru et Uhuru du plateau du Kilimandjaro en Tanzanie ; escalade de sommets de plus de 15 000 pieds en Équateur et au Pérou ; escalade au Népal à l’automne 2013. En 2017, elle a terminé l'éreintant (demi) Marathon des Sables, une compétition composée de trois marathons en quatre jours qui a lieu dans le désert.

Au printemps de 2013, Stéphany Maillery recevait la Médaille du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II.

Direction

Maxime Langlois, Directeur général

Maxime Langlois s’est joint à la Fondation Stephan Crétier en 2017. En plus d’être responsable des opérations quotidiennes de la fondation, M. Langlois dirige le nouveau Programme Bolo, un projet innovateur en matière de sécurité publique qui encourage les citoyens à être à l’affût des individus les plus recherchés au Canada.

M. Langlois a consacré sa carrière aux domaines de la sécurité et des relations internationales. Sa première affectation, à Affaires mondiales Canada, lui a permis de travailler sur des initiatives de diplomatie publique. Il a ensuite effectué un stage au Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies à New York, au cours duquel il s’est concentré sur les questions policières ainsi que sur la crise humanitaire résultant du tremblement de terre de 2010 en Haïti.

Maxime Langlois s’est ensuite joint à l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) à Lyon en France, où il a travaillé sur des affaires de criminalité transnationale, coopérant avec des policiers du monde entier. Il est ensuite devenu directeur, Services corporatifs chez Aviation Strategies International, une firme d’experts-conseils basée à Montréal qui fournit des services consultatifs en matière de sécurité et de gestion aux aéroports. Ce poste l’a amené partout dans le monde, travaillant dans des pays comme l’Arabie Saoudite, la Chine et l’Indonésie.

M. Langlois détient une maîtrise du Collège militaire royal du Canada ainsi qu’un baccalauréat de l’Université d’Ottawa. Il parle couramment le français, l’anglais et l’espagnol.

Contact

Last Name*